Samuel Beckett a dit « Que ça nous plaise ou pas, qu'on soit d'accord ou pas, l'humanité c'est nous et maintenant ». On ne se lasse pas de le dire : la révolution est en marche, qu'il faut trouver de nouvelles façon de rémunérer les auteurs, être créatif, inventer des nouveaux modèles économiques. Chiche ! InLibroVeritas va s'appliquer ces beaux préceptes, c'est pas tous les jours que l'on peut créer un précédent. Et c'est avec le symbolique et déjà très attendu livre « La bataille Hadopi » que nous allons le faire. Ensemble.

Ce n'est pas une forme de livre « La bataille Hadopi » qu'InLibroVeritas va éditer, mais quatre formes ! D'ors et déjà en pré-commande. Le reversement des royalties se fera intégralement au profit de la Quadrature du Net.

Bien entendu le contenu sera le même, l'œuvre sera identique, mais les supports physiques seront différents. Offrons aux livres ce que la musique a déjà commencé à offrir à la musique depuis longtemps, y compris avec succès dans le monde de l'art libre.

Commençons par le plus fade, la version numérique, le livre sera téléchargeable au format pdf et epub, et lisible directement en ligne. Gratuitement et librement. Cette version sera disponible sur InLibroVeritas le 29 octobre à partir de 21 heures.

La version Bronze. Petit format, A6 (10x7,5cm), papier ordinaire et couverture non pelliculée imprimée avec un effet bronze (cliquez sur l'image pour agrandir). Accompagné d'un marque-page Bronze. Prix : 9 € ttc.
Pré-achetez le livre, livraison assurée pour le 28 octobre.

La version Argent. Format A5 (15x21cm), papier supérieur 90gr, couverture pelliculée imprimée avec un effet argent (cliquez sur l'image pour agrandir). Accompagné d'un auto-collant et d'un marque page Argent. Prix 19 € ttc.
Pré-achetez le livre, livraison assurée pour le 28 octobre.

La version Or. Format A5 (15x21cm), papier haute qualité couché moderne demi-mat. Couverture gaufrée et verni mat imprimée avec un effet or (cliquez sur l'image pour agrandir). Le livre sera vendu avec un T-Shirt « La bataille Hadopi » ; un CD contenant un documentaire, des enregistrements de conférence, des ressources numériques, le livre en version pdf et page-flip et widgets ; un autocollant ; une carte postale ; les trois marques pages Bronze, Argent et Or, des flyers à distribuer (cliquez sur l'image pour agrandir). Livre en édition limitée à 1000 exemplaires numérotés. Prix 49 € ttc.
Pré-achetez le livre, livraison assurée pour le 28 octobre.

Sauf erreur, c'est la première fois qu'en France un éditeur publie un livre sous 4 formats à 4 prix différents.

Le quatrième de couverture en exclusivité :

« La bataille Hadopi » dessine les prémices d'une guerre qui ne fait que commencer. La Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet est devenue plus que l'acronyme d'une propagande, c’est désormais un symbole. Le symbole d'une entreprise de contrôle des techniques et des usages d'Internet.

Les technologies numériques sont en effet au cœur de nos vies : apprentissage, échange, travail, amour, participation démocratique..., nos sociétés sont transformées de fond en comble. Nous sommes aujourd'hui tous acteurs de ce bouleversement, dont le point nodal est la liberté d'expression et la liberté d'accès à Internet. Blogs, réseaux sociaux et autres sites participatifs sont désormais au centre du processus démocratique, et du plein exercice de la citoyenneté.

Face à l'autodiffusion et l'autopromotion sur Internet d'artistes talentueux dans tous les domaines de l'Art (musique, cinéma, littérature, art plastique…) on nous oppose l'image stéréotypée du « pirate », alors que nous sommes de plain-pied dans les nouvelles pratiques de contribution et dissémination des œuvres en libre échange, basées sur le modèle du copyleft.

La guerre déclarée pour contrôler Internet se mène en France, en Europe et dans le monde. Le syndrome Hadopi le montre parfaitement, les lobbies menés par les industries culturelles prennent prétexte de la défense de la création pour transformer Internet en minitel, et imposer une société fondamentalement injuste où le partage serait criminalisé.

La loi Hadopi élude les questions de rémunération des auteurs, propose un arsenal de répression coûteux qui ne rapportera pas un centime supplémentaire aux créateurs et plongera l’internaute dans une insécurité juridique totale. Les propositions visant à améliorer les revenus des artistes et garantir le respect des droits fondamentaux des internautes à l'heure du numérique, auront été portés par les Anti-Hadopi : la Licence Créative ou le Mécénat Global.

Hadopi est un sujet complexe et vaste, recouvrant de nombreux domaines. C'est pourquoi un collectif de 40 auteurs qui se sont opposés à la loi Hadopi, Hommes et Femmes : politiques, sociologues, enseignants, militants associatifs, journalistes, artistes, auteurs, juristes, poètes, a décidé de participer à la rédaction de ce livre.

Cet ouvrage, document sociologique et politique rare, vous propose leurs réponses, points de vue complémentaires et analyses ; il apporte des solutions concrètes et une autre vision de demain. Loin de l'erreur Hadopi.

La réponse des anti-Hadopi n'est pas une réponse d'opposition idiote de quatre gus dans un garage, c'est une réponse intelligente, mesurée et novatrice. Apporter cette réponse le 29 octobre au Fouquet's (venez nombreux !) et ne faire que cela aurait été on le convient « trop facile et peu créatif », on est plus malin que cela. Elle est dans cette innovation d'InLibroVeritas, mais également dans toutes les inventions, novations, travaux, créations de ceux qui, à travers le monde, ont préféré partager leurs œuvres sur un internet libre et respectueux.

Acheter et/ou télécharger ce livre ce n'est pas seulement montrer que le modèle économique de InLibroVeritas est prometteur ; ce n'est pas seulement soutenir la quadrature du net, c'est montrer cette intelligence, cette grandeur d'âme, cette volonté de continuer la bataille pour la sauvegarde de nos valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité.

Les livres sont sous double licence : CC-by-sa et Licence Art Libre

Alors faites le buzz !